Cliquez ici pour télécharger cet article en PDF

Y a des jours comme ça…

 

Certains jours nous semblent hors du temps, il pleut, il fait froid, tout le monde s’affaire alors qu’on est au ralenti parce qu’on traverse une épreuve, une difficulté, parce qu’on vit une douleur qui semble vouloir ternir toutes les couleurs du monde autour de nous, et on a l’impression de ne plus comprendre ce qui se passe, d’être déconnectés de sa propre existence…

Ça m’est arrivé aujourd’hui. Et Oui, alors que j’étais assise dans un Parc (le superbe Parc Monceaux à Paris), et que je mangeais une salade de lentilles assise dans une espèce de jolie mini arcade ancienne en ruine (celle de la photo à gauche), que j’écoutais une playlist de chansons Soul/Jazz, mon casque vissé sur mes oreilles, enfermée dans ma tête, et que je me demandais à quoi me raccrocher car soudainement tout semblait m’échapper, (une histoire d’Amour qui se délite sévèrement, un manque de dynamisme dans mon travail, du mal à dormir correctement et à manger sainement car oui les lentilles c’était juste -aujourd’hui- pour essayer de sauver les meubles dans un élan de survie justement ! 😩 mais depuis 15 jours c’est plutôt trop gras/sucré/salé… bweuuurk !) et bien je me suis demandée « À quoi me raccrocher ? Quelles sont mes ressources ? (Ah mon côté Sophrologue jamais loin !) Qu’est-ce qui me fais du bien et donne un sens Non pas à ma vie (trop compliqué ça…!) mais simplement à mon « Etre » ?? Qu’est-ce qui me rends fière, et même heureuse (soyons foous ! 😋) d’être qui je suis ? »

Oui je sais ça fait beaucoup de questions… 🙃

Mais rassurez-vous, j’ai pleuré un bon coup, (en même temps que le Ciel car il s’est mis à pleuvoir), puis j’ai sorti mon parapluie, fixé le magnifique décors naturel autour de moi, pris conscience que je faisais toujours partie de ce grand Tout, et pour toutes ces questions, une seule réponse m’est venue.

Et elle m’a fait tant de bien que j’ai décidé de la partager avec vous ici, en toute intimité, histoire que si jamais vous me lisiez vous aussi en mode #déprime dans un Parc sous la pluie un jour… 😉

Voici ce que mon âme a dit à mon cœur :

 

« Oui c’est vrai que ça va pas au top en ce moment, et tant mieux, car si tout allait toujours bien, comment connaîtrais-je mes capacités, ma force, ma valeur et ma beauté même dans l’épreuve, comment saurais-je que je suis toujours là où je veux être par choix et non pas par simple confort ? Alors j’accepte ce qui « est » dans l’instant présent, et je verrais bien où le vent me porte, mais en attendant tout ce que je souhaite c’est vivre en harmonie avec moi-même sur la base des 4 accords Toltèques. »

Voilà ce qui a jailli de mon esprit… Les 4 accords Toltèques, livre de Don Miguel Ruiz que j’ai lu il y a 10 ans, qui a le plus chamboulé ma façon de penser et d’agir, (que j’ai offert en maaasse à mes amis et membres de ma famille ces dernières années), et que je ne peux que vous encourager à explorer, repose sur ces 4 principes que j’ai constamment dans l’esprit comme cela :

1️⃣ Que ta parole soit impeccable (une bouche imbibée de vérité, de sincérité, et d’encouragements. Pas de paroles mensongères, manipulatrices, haineuses, jalouses, négatives, de médisance ou de critiques néfastes ou blessantes : une parole sincèrement « impeccable »).

2️⃣ Ne fais pas de suppositions (en « imaginant » sans cesse ce qui se passe dans la tête des autres en positif comme on négatif, on altère son propre comportement et on devient facilement juge ou coupable. Ne pas faire de suppositions, c’est laisser toute la place à la vraie, la seule « réalité »).

3️⃣ N’en fais pas une affaire personnelle (tout ce que font les autres, et le monde entier autour de soi n’est pas « Pour ou Contre nous », nous ne sommes pas le nombril de la Terre, et chaque personne a ses propres raisons d’agir d’une manière ou d’une autre, bien plus souvent liée à elle-même qu’à autrui, on est donc pas responsables du bonheur des autres, comme on est pas coupables de leur malheur, on est responsable que de nous).

4️⃣ Quoi qu’il arrive, fais toujours de ton mieux (et oui, si les 3 premiers accords ne sont pas faciles, le 4ème nous rappelle que nous sommes juste de simples humains, des petits Terriens imparfaits et que ce qui compte, c’est d’essayer sans cesse encore et encore de nous améliorer chaque jour, d’apprendre, de progresser, de briller, car comme dit l’adage : « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » !). 😉

 

Ces accords m’ont ainsi reconnectée à moi-même, et donc à la vie. J’ai fini ma salade, souri toute seule (on m’a d’ailleurs regardée bizarrement dans le coin car 10 minutes avant… je pleurais quand-même…), j’ai rangé mon parapluie car le Ciel ne pleurait plus non plus, et j’ai décidé de prendre soin de moi, de faire une détox d’infusions de plantes réequilibrantes pour arrêter mon « alimentation émotionnelle », et de laisser se dérouler les choses naturellement et simplement dans ma vie privée en faisant juste… de mon mieux. <3

Belle fin de journée à toi cher(e) lecteur(trice).
Lumineuses pensées et prends soin de toi, car vraiment, nul ne le fera mieux. 🙏🏾✨💐Dee Lamora.

Laisser un commentaire